• No categories
  • Palm Island : une île en main !

     Palm Island : une île dans le creux de la main

    Envie d’un jeu rapide en solo ou à deux, jouable partout avec même une version plage ?

    Palm Island est fait pour vous. Ca tombe bien : Nuts édite ce jeu apparu il y a un an sur Kickstarter ! L’occasion de revenir sur cet excellent petit jeu.

     

    Le matériel :

     

    Premier jeu connu de l’Américain Jon Mietling édité par Portal dragon en 2018 et financé via Kickstarter (99 028 $ et 4803 contributeurs), Palm Island est une petite boîte (11,5×8,5×4 cm) qui regroupe deux jeux de 17 cartes, une règle de jeu et 29 autres cartes pour des modes de jeu différents (coopératif et compétitif) ainsi que des intercalaires qui permettent de ranger le jeu ou de sauvegarder une partie en cours.

    Le jeu existe en trois versions :

    • des cartes en carton toilé de très bonne qualité,

    • des cartes plastifiées,

    • une version plage avec les cartes plastifiées et une boîte en plastique bleu tranparent.

    Tout ça pour 16 à 18$ au moment de la campagne sur Kickstarter !

     

    Le thème :

     

    Il s’agit d’aménager une île en améliorant des bâtiments dont certains fournissent les ressources nécessaires auxdits aménagements.Les illustrations de l’auteur aident à l’immersion grâce à un dessin agréable et efficace. Plus on optimise nos bâtiments, plus ils rapporteront de points en fin de partie.

     

    Le mécanisme :

     

    Les 17 cartes sont placées en paquet de manière à voir le numéro de chacune d’entre elles en haut à gauche. Puis on mélange les cartes 1 à 16 et on place la 17ème carte (qui sert de compteur de manches au nombre de 8) à la fin du paquet.

    On peut ensuite regarder la disposition des cartes avant de commencer.

    On peut ensuite :

    • soit faire l’action d’une des deux premières cartes du paquet,

    • soit défausser la première carte du paquet.

    Il y a 3 types d’actions possibles :

    • stocker des ressources,en payant le coût requis et en faisant pivoter la carte à 90° pour montrer la ressource stockée,

    1 bois, 1 poisson et 1 pierre en ressources disponibles.
    1 bois, 1 poisson et 1 pierre en ressources disponibles.
    • tourner la carte vers le bas,

    Logo jaune : on pivote la carte à 90°.
    Logo jaune : on pivote la carte à 90°.
    • faire pivoter la carte côté verso.

    Logo bleu : on tourne la carte coté verso.
    Logo bleu : on tourne la carte coté verso.

    Dans tous les cas, la carte choisie est placée à la fin du paquet.

    Quand la carte de décompte n°17 apparaît, c’est la fin de la première manche : on tourne la carte pour faire apparaître le numéro de manche suivant. La partie s’achève quand le numéro 8 apparaît .

     

    Les modes de jeu :

     

    Palm Island peut se jouer en solo : il s’agit alors de faire le meilleur score possible. La page de fin de la règle ainsi qu’une carte / aide de jeu donnent une idée du nombre de points à atteindre pour faire une bonne ou une très bonne partie.

    Les barêmes pour évaluer sa performance.
    Les barêmes pour évaluer sa performance.

    En un contre un, un des deux joueurs mélange les cartes 1 à 16 puis indique à son adversaire l’ordre aléatoire et les numéros des cartes une fois mélangées. Chaque joueur a donc la même configuration de deck. Il est alors possible de jouer en mode coopératif (avec des cartes de catastrophes à combattre en mutualisant les ressources) ou compétitif avec des cartes d’avant-poste (outpost) à acheter (un mode « speed » laisse le premier choix au joueur ayant fini sa manche en premier) et à intégrer dans son paquet.

    Il est aussi possible de jouer à 3 ou 4 joueurs en utilisant un autre exemplaire du jeu.

     

    Palm Island, une île qui vaut le détour !

     

    Quand j’ai reçu mes 3 exemplaires (un papier, un plastifié et une version plage), j’ai d’abord joué en solo et le jeu s’avère addictif car on veut essayer de faire le meilleur score possible.

    A deux joueurs, c’est un jeu rapide et efficace.

    La rejouabilité est assurée par les cartes qui se rajoutent au mode compétitif et par le mode « villageois » qui permet d’intégrer une carte au paquet de départ.

    Je déconseille cependant ce jeu aux gens qui ont deux mains gauches !

    Palm Island est disponible en français grâce à Nuts! Publishing et Blackrock Games. Vous pouvez aussi le trouver dans les bonnes boutiques ou sur Philibert.