• Aucune catégorie
  • Kesako la Schoukba ?

    LA SCHKOUBA

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    JEU DE CARTES QUI VIENT DU JEU ITALIEN SCOPA OU SCOPONE.

     

     

     

     

     

     

     

    SON NOM A ETE TRANSFORME EN ARABE EN « SCHKOBA » OU CHKOBA » OU « SCHKOUBA »

     

     

     

    1) LES CARTES

     

    Les veritables cartes de schkouba Tunisienne : paquets de 40 cartes fabriquees en Tunisie par la regie des tabacs. Ces cartes ne pouvaient servir que pour la schkouba. Vendues dans les debits de tabac. Principale difference avec autres cartes : pas de numeros dans les coins. Quand on ouvre un paquet neuf, il faut le plier (casser) dans la longueur pour que les cartes soient plus faciles a ramasser pendant la partie.

     

     

     

     

     

     

     

    Se joue a domicile entre amis ou famille mais surtout la schkouba est le jeu le plus populaire dans les cafes avec le jacquet voir article sur le site www.gamenki.com.

     

     

     

     

     

     

    Dans les cafes, les 4 joueurs passent leur commande de boissons (en principe non alcoolisees) et demandent a jouer. Le serveur amene un tapis vert, un paquet de cartes en general crasseuses et un morceau de craie (tabachir). Les tables etaient en bois peintes en noir chaque annee. La partie se joue et le score est marque a la craie sur un coin de la table.

     

     

     

     

     

     

     

     

    2 – LA REGLE DU JEU

     

     

    Les cartes vont de l’as au 7 puis dame, valet, roi.

    Chaque carte a une valeur :

    AS = 1, 2 = 2, 3 = 3, 4 = 4, 5 = 5, 6 = 6, 7 = 7, DAME = 8, VALET = 9, ROI = 10

    Contrairement a tous les autres jeu de cartes la sequence des cartes est donc: DAME, VALET, ROI et non pas valet, dame, roi. (Une nouvelle version, plus feministe rectifie cette erreur mais nous nous en tiendrons a la version originale).

     

     

     

    3 – LA PARTIE

     

    La partie se joue en general a 21 points, par equipes de 2 contre 2, ou en « tete a tete ».

     

    DONNE:

    Un joueur distribue les cartes pour une donne. Il retourne 4 cartes sur le tapis puis distribue 3 cartes a chaque joueur. Et ainsi de suite jusqu’a ce qu’il n’y ait plus de cartes.

     

    Le jeu consiste a ramasser le plus de cartes possibles. Si un joueur a un cinq, il pourra ramasser un autre cinq sur le tapis, mais egalement un 3 + un 2 par exemple. L’art du jeu consiste a ramasser les cartes qui vont permettre de marquer des points tout en s’arrangeant pour laisser sur le tapis plus de 10 points et ainsi empecher l’opposant de faire une schkouba.

     

    Il y a 4 points possibles par donne plus eventuellement des schkoubas.

     

     

     

    4 – LE SCORE

     

    Les points sont marques de la maniere suivante :

     

    Les cartes : l’equipe qui finit avec plus de 20 cartes a 1 point. Si les cartes sont egalement partagees, le point est nul. On dit alors que les cartes sont « BAJI ».

    Les carreaux (dinari) : L’equipe qui ramasse plus de 5 carreaux a 1 point. Si chaque equipe a 5 carreaux, le point nul et on dit que les carreaux sont « BAJI ».

    Les 7 et 6 (bermilla): plus de deux sept = 1 point. S’il y a 2 sept par equipe, le point va a l’equipe qui a plus de deux six. Si chaque equipe a 2 sept plus 2 six, le point est nul et on dit en criant que « la bermila est baji, la bermila est baji » (toujours mieux de repeter ca deux fois).

    wpe12157.gif (110568 bytes)

     

    LA BERMILA

     

    Le 7 de carreau (sebaa dinari) : l’equipe qui finit avec le 7 de carreau a 1 point. Celui ci est le seul point garanti par donne puisque theoriquement les 3 autres points peuvent etre egalises.

    Les schkoubas : quand un joueur ramasse toutes les cartes restant sur le tapis, il marque une schkouba (1 point par schkouba) en tapant fort et d’un air aggressif sur la table et en retournant une carte, ce qui vaut a son equipe de marquer un point supplementaire.

     

    5 – L’ATTITUDE

     

    La schkouba est avant tout un jeu d’attitude. Les joueurs crient quand ils ramassent une carte importante et tapent sur la table pour affirmer leur succes. Le maximum de joie est atteint quand une equipe ecrase l’autre. Le plaisir ressenti par les equipiers victorieux est quelque chose d’unique qui remplit les vainqueurs d’un sentiment qui va bien au dela du moment present. Nous avons de nombreux temoignages de joueurs qui disent que l’orgasme qu’ils ressentent lors d’une victoire est certainement plus important pour leur equilibre mental qu’un important gain financier. Alors allez-y et bonne chance.

    EN France il y a même eu un championnat de France en 2010.

     

     

     

     

     

     

     

    Les champions de France 2010:

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Et il existe une version enfant:

    0

     

    Source: www.harissa.com

    La partie de Chkouba, par Frida Gozlan