• No categories
  • Martial Art une sortie pour novembre 2019

    Nous l’avions pourtant porté a bras le corps jusqu’à la dernière minute nous l’avion soutenus. Martial Art ne sera pour le moment pas édité. Les nouvelles de Jyde nous pemettent de vous annoncer une sortie programmé pour novembre de ce jeu excellent à 2 joueurs.

     

    JyDe Editions à été lancé sur Ulule la campagne de financement (du 22 avril au 31 mai 2019) du nouveau jeu de Franz Couderc : Martial Art. Cependant l’objectif n’à pas été atteint. L’auteur aime visiblement les jeux de combat puisqu’il est aussi le créateur de Moon-Bots (édité par Blue Orange en 2019) qui voit des robots de combat s’affronter sur la Lune.

     

    Mais redescendons sur Terre !

    Martial Art, kaest que c’est ?

    Franz Couderc a commis un jeu d’affrontement nerveux (durée estimée de 10 minutes par joueur) pour 2 à 4 joueurs à partir de 10 ans en reprenant la mécanique de l’awélé (jeu traditionnel africain).

     

    Chaque joueur incarne un combattant qui rêve de prendre la relève du grand maître Wang Long, expert en arts martiaux, à l’issue d’un tournoi de free-fight. Le jeu de base propose 4 lutteurs : Igor, Kimberley, Hirumasa et Li Ming. Chacun dispose d’un plateau personnel qui est en fait un petit awélé sur lequel on va égrener 12 pions durant la partie afin de programmer et réaliser des coups (bas) qui mettront l’adversaire à terre.

    Le but est donc de mettre KO son ou ses adversaires : on peut en effet y jouer en 1 contre 1, 1 contre tous ou 2 contre 2.

     

    Du free-fight… mais dans les règles !

    Chaque joueur a, en plus de son plateau personnel, un set de 10 pions “effet” et de pions “action” prédéfinis (visibles sur le plateau) auxquels il ajoute un pion mouvement et un pion énergie.

    On écarte aléatoirement 2 jetons d’effet (qui vont dans la case laissée vide à la fin du premier tour) et on égrène le reste (sur le mode de l’awélé, à raison d’un jeton par case) aléatoirement (ou au choix dans les règles avancées) dans les 5 cases de son plateau qui correspondent à la tête, aux deux bras et aux deux jambes, en veillant à ne pas avoir 2 jetons d’action sur la même case à l’issue de cette mise en place.

    On place ensuite sur le plateau personnel 5 cubes noirs sur les jauges de blessures et les jetons d’énergie chi (bleu) et rage (rouge) aux emplacements correspondants.

    Les énergies chi et rage permettent d’activer des techniques de combat (1 par tour).

    Enfin on positionne les pions des combattants dans l’arène comme prévu dans la règle selon le nombre  de joueurs.

     

    Fight !

    Au début de son tour, un  joueur sélectionne une des 5 zones de son plateau et y révèle les pions verts qui s’y trouvent en en appliquant les effets (collecte d’énergie, déplacement sur l’arène de combat). Ensuite, il peut activer une technique de début qui donne un bonus de combat pour ce tour. Enfin, il égrène dans le sens horaire les jetons de cette zone. Si le dernier jeton est un jeton d’action (jaune), il désigne alors le type d’attaque et la zone d’arrivée ou partie du corps visée chez l’adversaire. Si l’adversaire est sur une case adjacente du pion du joueur qui tente de frapper, une attaque part :

    – l’attaquant lance 2 dés : chaque étoile provoque une touche;

    – le joueur agressé peut révéler sur la zone visée sur son plateau un ou des jetons verts “bouclier” et lancer 2 dés par jeton afin d’annuler les touches de l’attaquant en faisant à son tour des touches.

    – les touches non prévenues causent des dommages au défenseur comme le montre l’exemple ci-dessous :

    Le curseur de la jauge de blessure de la zone visée baisse d’un cran par blessure : si le cube noir atteint l’icône d’un jeton vert ou jaune, ce ou ces jetons sont perdus par le joueur attaqué pour le restant de la partie.

    Si 3 de ces curseurs atteignent la zone médiane de KO ou 1 de ces curseurs atteint la dernière case du bas, le joueur est KO et perd le combat. Le dernier joueur en lice gagne la partie et succède à Wang Long !

    Le joueur actif peut finir son tour en activant une technique de fin ou une technique de style qui donnent des bonus pour le tour suivant ou la fin de la partie.

    Verdict et fight final sur Ulule le 22 avril !

    L’awélé avait déjà été utilisé dans certains jeux à des fins de programmation (l’exemple le plus connu est Trajan). Utiliser ce mécanisme pour un jeu de combat est astucieux. Les parties sont rapides et peuvent s’enchaîner facilement puisque les joueurs voudront tester les possibilités offertes par le mode expert : nouvelles techniques, bonus de mouvement, possibilité d’éjecter l’adversaire en dehors de l’arène, bonus de frappe dans le dos. Le jeu satisfera aussi bien un public familial que des joueurs plus confirmés habitués aux jeux de programmation.

    L’auteur et l’éditeur ont sans doute prévu d’intégrer de nouveaux personnages dans les stretch goals de la campagne Ulule qui démarre le 22 avril ainsi que de nouvelles techniques.

    Nous vous invitons à suivre ce projet de jeu très malin et à faire des suggestions à l’auteur au cours de la campagne. Je me permettrai pour ma part de proposer l’ajout d’éléments de décor mobiles dans l’arène (murs, fosse d’acide) pour rajouter du sel au jeu !