• No categories
  • Dragons arena

    DRAGONS ARENA : DUEL DE GLACE ET DE FEU !

     

    Il y a un an à une semaine près on recevait sur le plateau de Gamenki au FIJ l’éditeur Eléments Editions qui nous présentait Dragons Arena.

    FIJ 2019 – Dragons arena

    Cédric Duwelz d'Éléments Édition nous présente DragonS Arena

    Publiée par Gamenki sur Dimanche 24 février 2019

    Dragons Arena késaco! 

     

    Un seul camp vaincra

     

    Des dés, des dragons, une Arène, un duel et donc un jeu 2 joueurs…JE ne pouvais pas passer à côté de ce jeu !

    Bon ok, là, faut imaginer que les dés sont des Dragons ! Pas grave, j’ai de l’imagination, je ne manipule pas des dés mais des Dragons. Mais pas n’importe lesquels, des Dragons de Feu ou de Glace…la Classe !!

    Par ce temps glacial qui approche, posons-nous au coin du feu et laissons un des rares dragons encore vivant nous conter une légende:

    Dans des temps immémoriaux, les dragons étaient les seules créatures vivantes, et régnaient sur la terre. Mais chaque espèce de dragon avait sa spécificité et cherchait à dominer les autres espèces. Tout se passait dans l’arène : les dragons s’affrontaient en duel et respectaient un code d’honneur très précis… Bien plus malins que ce qu’on pourrait croire, les dragons faisaient preuve de beaucoup de stratégie afin de devenir la plus puissante des espèces de dragon et surpasser toutes les autres !

    Dragons Arena est donc un jeu avec des dés pour 2 joueurs, ou plutôt « Chefs de Clan », d’au moins 8 ans (on ne peut pas être chef de Clan de Dragons à moins de 8 ans, c’est pas prudent mais après vous faites comme vous voulez) qui oppose le clan des dragons de Feu à celui des dragons de Glace.

    Je vous présente votre ré-incarnation en chef de Clans.

    Lequel choisirez-vous ! Le Feu ou la Glace ? Les 2 brûlent !

     

    Survolons la boite et le matos

     

    Une boite très maligne qui renferme….une Arène et plein d’autres choses.

    La boite, même si ce n’est pas l’essentiel du jeu, a été soigneusement et intelligemment pensée. Elle s’ouvre sur le côté par une petite trappe aimantée, puis vous glissez votre doigt dans une petite ouverture sur l’autre fente latérale de la boite pour faire sortir….l’Arène !! Sur la face avant, une fenêtre laisse apercevoir les dragons…Perso, je trouve le packaging super réussi.

    Comment ça vous ne voyez pas de dragons, mais si quand même ! Mettez-y un peu du vôtre!

    L’arène dans laquelle les dragons s’affrontent n’est autre que la boîte du jeu, un peu comme dans Dragon Keeper.

    Celle-ci est percée de 16 trous pour accueillir les 8 dés des deux factions représentant les dragons.

    Elle possède également un couvercle transparent afin de pouvoir observer la mise en place des Dragons dans leur caverne lors de l’installation (j’y viens).

    Dans cette boite se trouve bien sûr, les 16 dragons, enfin les 16 dés ainsi que des champs de Force (pour contrôler les Dragons) et des pépites d’Or, c’est bien connu les dragons adorent l’or.

    Voilà, les présentations sont faites.

     

    Installons l’arène pour y jouer

     

    La mise en place est on ne peut plus simple : on remplit la boite avec les dés bleus et oranges, on ferme avec le couvercle transparent et on secoue (pas trop fort, ce sont des Dragons à l’intérieur, hein). Une fois qu’ils sont tous bien positionnés dans les petites cases, la mise en place est faite, pas de perte de temps.

    Secouez-moi ! Secouez- moi sinon la pulpe elle reste en bas ! Quoi, c’est pas ça ?!?

    Les dés, pardon les Dragons sont maintenant prêts pour le terrible affrontement. Celui qui a obtenu le plus de face 1 (flamme ou givre) commence.

    Enfin, à noter que ça c’est pour la version “Bébés Dragons” car il y a plusieurs variantes d’installation et de jeu pour les Chefs de Clan plus mûrs.

    Donc, si vous êtes allergique au côté aléatoire de la mise en place de « base », pas de panique il y a un bien un mode «Dragons Ados» dans lequel chaque Chef de Clan lance ses 8 dés puis, chaque joueur, à tour de rôle, en commençant par celui qui a obtenu le plus de 1, place 1 par 1 leurs dragons dans l’Arène dans l’emplacement de leur choix. Mais, il reste quand même le hasard du lancer des dés au départ.

    DONC pour les hypers allergiques au hasard, il existe le mode “Big Dragons” où la valeur des dés à placer doit atteindre un total de 28 points, répartie comme vous le souhaitez entre vos 8 dragons. Le placement se fait à tour de rôle, la stratégie commence dès les premières décisions de chaque joueur et là aucune excuse de:

    “Oh, ouais, j’ai perdu mais c’est à cause de la faute à pas de chance!”

    Et enfin, une ultime variante bien sympa qui peut se jouer avec tous les modes qui consiste à appliquer le pouvoir (de Glace ou de Feu) de vos dragons (dés) de valeur 1. Les 2 pouvoirs étant différents, le choix de sa faction entrainera la mise en place d’une tactique différente. Pas bête, ça !!

    L’un des 2 jette un froid et l’autre réchauffe l’ambiance !

     

    Que le duel commence !

     

    L’idée principale :

    Chaque dragon a une puissance égale à la valeur du dé le représentant et permet, en général, de terrasser les dragons de valeur inférieure qui lui sont adjacents.

    Le but du duel :

    Etre le Clan à qui il reste le plus de PUISSANCE (et non pas le plus de dés) à la fin du duel.

    Un tour de jeu :

    Les deux chefs de Clan jouent à tour de rôle.

    A son tour, on fait 1 action parmi 2:

    1) Eliminer un dragon ennemi,

    2) Modifier la puissance d’un dragon de son choix.

    On peut difficilement faire plus simple. Hummm, toujours se méfier de la simplicité.

    1) Eliminer un dragon ennemi :

    Chaque dragon doit supprimer (s’il le peut) un ennemi en prenant sa place et sa valeur. Chaque dragon (dé) va donc pouvoir détruire un dragon adjacent (même en diagonale) s’il est de valeur inférieure, à l’exception du dragon 1 qui peut terrasser le 6 (toujours se méfier des petits, toujours…) ET inversement le dragon de force 6 est le seul qui ne peut pas éliminer le petit dragon de force 1.

    2) Modifier la puissance d’un dragon de son choix :

    Si une attaque n’est pas possible car vos dragons sont trop faibles ou même en cas d’égalité, (mais que vous possèdez au moins un dragon adjacent à un dragon ennemi) vous pouvez changer la valeur d’un dragon, allié ou ennemi, en posant dessus un champ de force. Le champ de force est là pour rappeler que l’on ne peut plus appliquer de changement de Force à ce dragon. Il perdra ce champ de force dès qu’il aura attaqué ou sera tué.

     

    Fin de partie

     

    Le duel se termine immédiatement de 2 manières:

    1) Plus aucun dragon n’est adjacent à un dragon ennemi après un tour de jeu,

    2) Tous les dragons restants sont entourés par un champ de force et que l’espèce attaquante ne peut pas éliminer de dragon ennemi.

    On compte alors la puissance des dragons survivants pour chaque espèce, c’est-à-dire que chaque clan additionne la valeur de ses dés respectifs.

    Ce n’est donc pas celui qui a le plus de dragons qui l’emporte mais celui dont la valeur totale est supérieure ! D’où l’intérêt de protéger ses gros dragons et ne pas les utiliser n’importe comment.

    Le plus puissant gagne le duel et a, potentiellement, éventuellement, le droit de brûler ou de glacer légèrement son adversaire. A vous de voir.

    Les parties peuvent se jouer en plusieurs manches, à la fin de chaque manche, le vainqueur remporte 1 pépite d’Or. On peut alors la jouer en 3,4,5,6 manches gagnantes.

     

    L’avis de Benki : Dragons Arena est un jeu ABSTRAIT et celui-là me plait particulièrement car il est malin. Le côté Boggle (le placement dans les cases en secouant la boite) est sympa et les parties sont rapides (5 minutes par manche, voir parfois moins, en mode “bébé dragons”). On enchaîne facilement les parties. Abstrait donc et rapide à mettre en place mais pour autant Dragons Arena se révèle plus stratégique qu’on ne peut le croire même avec le mode “bébé dragons”. En effet, chaque dragon doit, s’il le peut, supprimer un ennemi (jusque là rien d’extraordinaire) mais en prenant sa place et sa valeur! Toute la stratégie et la subtilité vient de là, BRAVO l’auteur! Étant obligé (si on le peut) de faire le mouvement et donc de baisser la valeur de son dragon, il est important de réfléchir plusieurs coups à l’avance. Il faudra donc être ingénieux et garder son sang froid pour prendre la place d’un dragon toujours assez fort afin de continuer à terrasser les autres dés (dragons) de l’équipe adverse et ne pas se faire battre à son tour!

     

    Et l’extension dans tous ça?

    Le côté tactique, pour ne pas dire stratégique, du jeu prendra encore plus d’envergure avec les modes de jeu qui réclament de la réflexion/planification dès le placement des dragons. La variante avec les pouvoirs (feu et glace) donne, quand à elle, un réel intérêt aux 2 clans.

     

    A noter qu’il existe aussi un mode solo.

     

    Bref, du plaisir et de la réflexion dans cette petite boite et le jeu sortira en boutique le 27 janvier!

     

    Souce: Tric Trac de LudiKev